Le Bulletin
de l'Alliance Française

Hors série
Autres numéros



               

         

ARGOT, LENFANT TERRIBLE DE LA LANGUE FRANCAISE

..
Pour un baudet fauché deux malfrats castagnaient.
Lun voulait le conserver, laut voulait le larguer.
Alors, pendant qules jtons et les pralines pleuvaient
Et quy fermaient leur garde pour éviter dmorfler,
Se pointe un troisième gus, une espèce dendauffé,
Qui engourdit lbestiau et se casse en loucedé.
Remarquez, cest du kif quand deux patlins satanent,
Sauf quau lieu du baudet si font du rébecca
Cest quequfois pour un bled au mitan dla savane
Ou une frontière merdique paumée dans lSahara.
Et quand y sont crevés davoir bien bastonné,
Arrive un médiateur qui leur monte un turbin,
Leur explique quy sont caves de setre bigorné
Et leur sucre leur bled comme on fauche un bourrin.

Alors, chers amis, avez-vous reconnu la fable? Mais si, je vous assure, vous la connaissez très bien depuis votre enfance. Pas vraiment? Cest Les voleurs et lane que Jo Tanghe a retranscrite dans la langue verte (plus connue sous le nom dargot) et qui est donc devenue Les malfrats et la bourrique. Ca y est maintenant? Vous dites que cest une exagération? Dune part, vous avez raison le Français Qui Se Cause (le Français Branché) étant un cours intensif, il ne nous faut que des supports très évocateurs, comme celui-ci. Par contre, ça ne veut pas dire que ce nest pas du français ou quon ne parle plus comme ça. Voici un exemple historique :

Dès que jaurai de la caillasse je prendrai un zinc pour venir dans ton bled.

Une de mes étudiantes a les yeux tout ronds de surprise. Elle explique : Cétait dans un mel dun copain je pige que dalle à ce quil mécrit, là

Et ce nest pas étonnant. Meme quand on est français (à la condition, dans ce cas, quon ne soit pas délinquant) largot présente souvent quelques difficultés de compréhension. Et quand on est étranger, des problèmes sont garantis! Pourquoi? Non sans avoir conscience de simplifier un peu trop les choses, jénonce pour mes étudiants cette affirmation :Largot, cest une langue codifiée.

A lorigine cétait le vocabulaire très protégé (à tel point que certaines Ballades de François Villon écrites en argot nous restent toujours indéchiffrables) du Milieu. Il sagit évidemment du milieu criminel. Malgré des efforts considérables effectués dans ce domaine par les auteurs des dicos de la langue verte, notamment Alphonse Boudard, Charles Bernet, Dontcho Dontchev, Pierre Rézeau, Pierre Merle et dautres, qui ont fait tout pour faciliter nos relations avec largot, ce dernier reste un sujet bien loin detre épuisé, attirant dautant plus quénigmatique (les mobiles essentiels de largot sont le secret et la dissimulation).

Tout en me rendant compte de la difficulté du sujet traité, je me suis décidé à faire un léger aperçu sur le phénomène de largot, qui ne prétend pas du tout à etre exhaustif ; ma seule ambition est de vous donner, nos chers étudiants, une idée de ce quest largot, de ce que cétait au départ et de ce quil nous en reste aujourdhui.

Et, comme dhabitude, on va commencer par lhistorique du phénomène. Si vous voulez bien suivre quelques grands jalons de la vie de largot faits par Danièle Dumarest et Marie-Hélène Morsel dans leur Chemin des mots, les voici :

XV siècle

Naissance officielle de largot : procès des Corbillards.

Cette bande de voleurs est arretée puis jugée à Dijon ; certains membres de la bande livrent leur jargon ; cest le premier lexique dargot attesté. Il permettra de comprendre quelques ballades de Villon et de mettre ainsi en évidence ses rapports avec les voleurs.

A cette époque et pour très longtemps encore, jusquau XIX-ème siècle, on a dun coté, largot, langue des voleurs, et dun autre coté, le français populaire parlé par la majorité des gens qui ignorent tout de largot.

XIX siècle

Plusieurs causes se conjuguent pour que largot, langue secrète, pénètre le français populaire. Lintéret des linguistes pour largot se manifeste sous la forme douvrages, car comme les Coquillards, dautres bandes livrent leur langage. Le célèbre François Vidocq, chef de la sureté de Paris et ancien bagnard, contribue à la connassance de largot ; il publie ses Mémoires en 1828 et Les Voleurs en 1836, qui deviendront des succès populaires.


La mode de largot est lancée et tous les plus grands auteurs, Hugo, Balzac, Eugène Sue y trouvent de linspiration. Vidocq a été dailleurs le modèle de Balzac pour le personnage de Vautrin dans Splendeurs et misères des courtisanes.

Le baron Haussman, préfet de la Seine en 1853, décide de faire de Paris une ville sure et moderne ; il entreprend de grands travaux de rénovation ; il fait éclater les fortifications, détruire les ruelles ou vivait la pègre : les voleurs ne peuvent plus vivre ensemble et se dispersent dans la ville. Le truand qui pratique aussi la langue populaire courante tend à mélanger de plus en plus son argot à celui du peuple. Cest la naissance de largot parisien. On assiste alors à la constitution dun prolétariat urbain et au mélange, à linterpénétration de largot et du français populaire.

XX siècle

La grande guerre provoque de grands brassages de populations qui souffrent dans les tranchées et les différentes langues se mélangent. Cest à cette époque que naissent le bled (pays dorigine ; compatriote),la pétoche (peur). Dans la seconde moitié du XX-ème siècle,les demolitions et reconstructions changent à nouveau la physionomie de Paris. Larrivée massive dune nouvelle forme de criminalité bouleverse lordre établi. Il sagit de lapparition sur une très grande échelle du trafic de drogue avec tous ses petits intermédiaires.

Alors, comme vous pouvez le constater, largot classique, celui qui remonte à lépoque des bagnards et des bandes de truands, celui des grands caids, se porte plutot bien. Etant optimiste, on ne doute pas un seul instant quun jour le Mal soit battu par le Bien. Mais en attendant que cela se produise, le Mal doit sexprimer, nest-ce pas? Il lui faut une langue secrète, incompréhensible aux non-initiés, et cette langue, cest bien largot.

Tout comme la langue française en général, largot est un organisme vivant et il constitue un système ouvert aux changements : il y a des mots qui meurent, ceux qui apparaissent et prennent leur place, ceux qui restent, mais changent de sens. Ca bouge, quoi Mais vous pouvez avoir une seule certitude : tant quil y aura la délinquance, il y aura largot, cet enfant terrible de la langue française. Ca ne vaut pas la peine daller en prison pour en prendre un cours, il serait beaucoup plus facile de choisir une banlieue parisienne dont la population est bien souvent en état de conflit avec les forces de lordre.

Mais noublions pas que largot nest pas seulement la langue de la criminalité. Selon la définition du Robert, Cest un ensemble oral de mots non techniques qui plaisent à un groupe professionnel ou social. En le considérant sous cet angle, il nous faut remonter de nouveau à lépoque du Moyen Age. Les villes françaises sagrandissent et il y a plein de métiers qui apparaissent. Les petits artisans privilégient le principe de communauté : les menuisiers, les toliers, les forgerons, ils tiennent tous à avoir leur propre langage pour ne pas trahir les secrets de leur métier et pour garder leur originalité professionnelle. Il sagit donc des jargons professionnels qui existent, bien sur, depuis la Nuit des Temps, mais dont la naissance officielle ne date que de lépoque du Moyen Age, celle de lépanouissement du commerce et de lessor de lartisanat.

En dressant un bilan intermédiaire, je vous ferais remarquer que nous avons déjà noté deux sens du terme argot. Et pourtant, ce dernier nest pas épuisé, puisquon na pas encore parlé des jargons sociaux mentionnés dans la définition du Robert. En tant quexemple je vous suggère de prendre la jeunesse.

En mai 1968 la jeunesse se libère et libère son langage. De nouveaux mots surgissent, ils viennent souvent du vocabulaire de la drogue dont lusage est popularisé par les mouvements hippies non-violents et certains groupes de musique : un joint (cigarette de marijuana), flipper (etre déprimé, avoir peur), se shooter (se piquer à lhéroine, puis prendre nimporte quel dopant), séclater (éprouver un violent plaisir) etc.

Peu à peu, la jeunesse devient une nouvelle valeur, la publicité répand cette idée par tous les médias. Dès lors, si on veut rester jeune, il faut parler jeune. Cest là que Renaud Séchan relance la mode du verlan (ancien code voyou qui consiste à inverser lordre des syllables dun mot afin de le rendre incompréhensible : métro tromé, femme meuf, mère reum, monnaie némo, flic keufli ou keuf etc) avec sa mythique Laisse béton. Les phrases du genre jéai képi la némo à ma reum commencent à tracasser les parents qui dorénavant se sentent isolés de ce qui se passe et de ce qui se dit dans la vie de leurs enfants. Pour eux, le seul moyen de rester dans le coup cest dacheter un des plusieurs guides de la génération verlan. Sinon, cest la cata!

Cest aussi lépoque de léclosion du rac (le raccourci), qui avait déjà existé, mais qui est maintenant mené à labsurde ; on na plus de scrupules, nimporte quel mot peut etre modifié (troncation en linguistique, ce procédé est appelé en médecine amputation : on retranche une partie du corps, généralement à cause de la gangrène). Alors tout est tronqué : lactualité lactu, populaire popu, le Nouvel Observateur le Nouvel Obs, la Libération la Libé etc.

Ce qui est nouveau, ce nest pas que les jeunes créent des mots nouveaux, cest lappropriation du langage des jeunes par les autres générations ; de plus, cette appropriation stimule en retour la créativité des jeunes qui chercher à se démarquer (le verlan du verlan).

La créativité lexicale nest dailleurs plus le fait des seuls jeunes : les publicitaires fabriquent des slogans repris par tous ; les bons mots des hommes politiques et des chanteurs, les inventions dun scénariste de cinéma (Les ripoux de Claude Zidi), les trouvailles de la dessinatrice Claire Brétecher contribuent à esquisser une nouvelle langue. Pour une certaine partie de la population, sans distinction de classe ni de profession, il sagit detre branché, cest-à-dire en prise directe avec tout ce qui fait lactualité politique, économique, culturelle, detre au courant de tout ce qui se passe.

En parlant du français branché, on retrouve probablement le dernier sens du terme argot: argot moderne qui est un phénomène bien à part. A la différence de largot criminel et des jargons professionnels, celui-là a franchi les cadres dun groupe social et, aussi bizarre que cela puisse paraitre, sert à unifier les Français au lieu de les séparer ( ce qui a toujours été un trait caractéristique de largot). Car pour ne pas etre craignos, il faut se brancher!

Nous fondant sur ce qui a été écrit, récapitulons :

le mot argot dans le français daujourdhui a plusieurs sens. Dans un premier temps, argot veut dire langue des malfaiteurs. Cest le sens courant. Dans un deuxième temps argot est la langue dun groupe professionnel ou social. Cest le sens linguistique. Finalement, largot moderne, cest lensemble de procédés stylistiques propres au langage familier qui est bien différent du français conventionnel, mais qui constitue le vrai français parlé. Si vous souhaitez en faire plus ample connaissance, venez vous inscrire au cours du Français Qui Se Cause.

[ Saint-Pétersbourg francophone ]
[ Ecole de l'Alliance Française ]
[ Administrateur du site ]
: .
: .., .., ...
: ., ..
 
Rambler's Top100